Archives de Tag: Vincent Merle

Décès de Vincent MERLE, un acteur éminent et incontournable de la formation professionnelle

Par défaut

Je viens d’apprendre le décès de Vincent Merle, des suites d’un malaise cardiaque, qui a été un grand défenseur de la formation par alternance.

Extrait du communiqué du ministère du Travail en date du 24 avril 2013 :
(…) Vincent Merle était en France un acteur éminent et incontournable de la formation professionnelle. Après avoir consacré de nombreuses années à des travaux d’études sur l’emploi et la formation au sein de différents organismes tels que l’ANPE, le Commissariat général au Plan ou le Centre d’études et de recherche sur les qualifications, il avait dirigé entre 1998 et 2002 le cabinet de Nicole Pery, secrétaire d’Etat aux droits des femmes et à la formation professionnelle au sein du gouvernement de Lionel Jospin. A cette occasion il avait notamment porté la création de la « validation des acquis de l’expérience« , formidable outil de promotion professionnelle qui permet chaque année à plus de 30 000 de nos concitoyens d’accéder à la qualification par une voie différente. Il avait, chevillée au corps, la conviction que la formation professionnelle peut changer la vie. En juillet dernier, il animait avec talent aux côtés de Thierry Repentin et de moi-même la table ronde de la Grande conférence sociale consacrée au développement des compétences.
Son expérience, sa clairvoyance, et son esprit d’innovation nous manqueront pour construire la réforme à venir de cette politique publique. »

Le Cnam (et surtout Vincent Merle) s’intéresse à l’alternance

Par défaut

Conférences débats : L’alternance : filière d’excellence ? 1ère convention « Cnam alternance »  le 14 février à Nantes.

En tant qu’acteur de l’insertion et de la qualification professionnelles par l’alternance, le Cnam Pays de la Loire souhaite contribuer à une réflexion prospective sur ce sujet, en lien avec les entreprises, les acteurs institutionnels, les partenaires de l’enseignement supérieur, les Opca… Cette volonté stratégique se traduit par la mise en place du dispositif Cnam Alternance portant les engagements pédagogiques du Cnam en région, par la création d’un site internet et d’un club dédiés à l’alternance.

Vincent Merle en parraine le lancement.

Vincent Merle est professeur au Cnam, titulaire de la chaire Travail, emploi et acquisitions professionnelles et président d’Aquitaine Cap métiers, association régionale pour la formation, l’orientation et l’emploi. Il a été, de 1998 à 2002, le directeur de cabinet de Nicole Péry, secrétaire d’État aux droits des femmes et à la formation professionnelle, période pendant laquelle il a oeuvré à la mise en place du dispositif de Validation des acquis de l’expérience (VAE). Il a été également directeur du Cereq. Expert de la formation professionnelle, il enseigne également sur les thématiques de la gestion par les compétences dans les entreprises, la construction des parcours de progression professionnelle, la certification et la validation des acquis de l’expérience.

Au programme de la matinée :

• 9h00 Accueil des participants

• 9h30 Mot de bienvenue par Sylvie Pass, présidente de l’AG Cnam des Pays de la Loire et Yannick Lefeuvre, directeur régional

• 10h00 Conférence-débat Quelles stratégies de développement de l’alternance ?  Existe-t-il un modèle français de l’alternance ?  Par Vincent Merle

• 11h00 Tables rondes (au choix)  Avec la participation d’acteurs institutionnels, de dirigeants d’Opca, de Pôle emploi et le témoignage d’entreprises

– Quels sont les facteurs clés de succès de la formation en alternance ? Recrutement, intégration, suivi tutoré…

– L’alternance : filière d’excellence ? Quels sont les facteurs de développement, les freins identifiés ?

• 12h30 Bilan de la matinée et présentation des actions du Club Alternance  par Christine Berengolc, directrice du marketing et de la relation client.

Pour en savoir +

 

L’alternance reste un sujet polémique

Par défaut

« L’alternance reste un sujet polémique. Nous sommes loin d’avoir éteint la querelle entre ceux qui croient aux vertus de l’acquisition des connaissances sur le terrain et ceux qui croient aux valeurs d’un enseignement plus formel. »
Vincent Merle, le 5 décembre 2012, lors du colloque à Dijon La formation par alternance, vers un renouvellement des questions et des propositions

Apprendre c’est conquérir son autonomie dans des situations concrètes

Par défaut

« Il faut mettre au coeur du système éducatif  l’idée qu’apprendre, c’est d’abord conquérir son autonomie dans des situations concrètes » a souligné Vincent Merle aux journées sur « Développpons les alternances » des MFR à la Villette. « On n’est pas au bout de nos peines » précise-t-il car « notre société (en France) se range trop du côté académique » et ne fait pas assez de place à l’alternance et « à la diversité des excellences« .

L’alternance au-delà des discours

Par défaut

Lu dans un article publié le 22 mai par l’AEF (www.aef.info)

Lors d’une conférence intitulée « l’alternance au-delà des discours » organisée au Cnam le mardi 22 mail 2012, Vincent Merle, professeur titulaire de la chaire «Travail, emploi, acquisitions professionnelles» au Cnam et responsable de l’équipe «métiers de la formation» propose d’éviter « les impasses actuelles » des représentations négatives « qui entachent l’alternance ».

« Au niveau politique, le développement de l’alternance reste un objectif à atteindre, et la récurrence de la volonté de réforme montre que les résultats obtenus à ce jour ne sont pas jugés à la hauteur des attentes » constate également Vincent Merle, qui regrette que la France semble toujours choisir l’apprentissage académique comme principale référence légitime de l’éducation des jeunes.