Archives de Tag: PME

95 % des enseignants saluent l’idée de développer des stages, ou des découvertes des métiers et de l’entreprise

Par défaut

Sondage Agefa-PME/Ifop auprès des dirigeants de PME et des enseignants du secondaire et du supérieur publié le 27 juin 2013
L’image de l’apprentissage progresse tandis que 93% des enseignants sont favorables à ce que l’on parle de l’entreprise aux élèves.

Après les conclusions des Assises de l’entrepreneuriat et suite aux propositions volontaristes de M. François Hollande
dans le cadre de la Conférence sociale, AGEFA-PME a interrogé avec IFOP des dirigeants de PME et des enseignants du secondaire et du supérieur sur la perception du rapprochement école-entreprise, de l’apprentissage et de l’enseignement professionnel.
Les résultats de l’étude permettent de croiser et de mieux comprendre les positions et les attentes de ces deux univers. Si les chefs d’entreprise et les enseignants se rejoignent sur le besoin de créer davantage de passerelles les regards restent contrastés sur les moyens et l’apprentissage.
Enseignements majeurs :

  • L’idée de rapprocher l’école de l’entreprise fait désormais consensus. 93 % des enseignants et 96% des dirigeants de PME sont favorable à ce que l’on parle de l’entreprise aux élèves. Ils soutiennent les dernières mesures annoncées comme la création de mini entreprises dans les écoles (cf Assises de l’entrepreneuriat) ou la création d’un « Erasmus de l’apprentissage ».
  • L’image de l’apprentissage reste contrastée. 71 % des dirigeants d’entreprises estiment que c’est une solution intéressante pour leur entreprise soit +14 points depuis 8 ans, 64 % que c’est un outil au service de leur compétitivité. Les apprentis sont jugés plus rapidement opérationnels (90 %) que les jeunes ayant suivi une formation générale. En 2013, 54 % des PME ont ou vont recourir à des jeunes en contrat d’apprentissage. Cependant, les enseignants s’estiment mal informés sur les voies de formation de l’enseignement professionnel (52%) et une grande majorité continue de développer des à priori négatifs sur l’enseignement professionnel.
  • Autre point de clivage, seuls 32 % des enseignants considèrent que l’école doit en priorité préparer les élèves à la vie professionnelle alors que 52 % des Français y sont favorables(1) et que 51 % des patrons estiment que l’enseignement professionnel n’est pas adapté aux besoins des PME.

Enquête réalisée par TNS Sofres pour La PQR du 3 juillet au 27 août 2006 auprès d’un échantillon de 3 971 personnes,
représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.

Pour accéder au communiqué de presse de l’Aegfa-pme…

Publicités

Préférer une formation par alternance dans une petite structure est plus pertinent

Par défaut

« Préférer une petite structure est plus pertinent selon moi. (Une formation par alternance) dans une TPE ou une PME permet de gagner plus rapidement en autonomie et en responsabilités, et de découvrir plus facilement toutes les facettes du métier. Dans une grande entreprise, les process sont plus rigides, et le risque d’être cantonné à des tâches précises plus grand. Cela prive ainsi d’une vision large de son activité. »

Jean-François Le Garrec, 53 ans, directeur de la business unit logistique de l’éditeur de logiciels Aldata

Extrait d’un article « Carrière: les secrets de réussite des cadres » publié le 4 juillet 2012 sur www.lexpress.fr

Pour lire l’article

L’apprentissage loué par les dirigeants de PME

Par défaut

Une enquête de l’Ipsos pour le compte de la fondation des Apprentis d’Auteuil. Pour lire les résultats de l’enquête sur le site d’Ipsos…

« Près de 90% des dirigeants de PME pensent que l’apprentissage est un outil efficace pour favoriser l’insertion des jeunes, 76% jugent que c’est un moyen efficace pour lutter contre le chômage des jeunes et 63% considèrent que c’est un moyen de recruter des collaborateurs directement opérationnels… L’enquête réalisée par Ipsos pour les Apprentis d’Auteuil montre la bonne réputation de l’apprentissage auprès des chefs d’entreprise, même si l’on relève un important déficit d’information, notamment sur la récente réforme de la taxe d’apprentissage. »

Pacte Alternance

Par défaut

Lu sur le site du ministère du travail

Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, et l’association Pacte PME ont signé le 4 octobre une Convention « Pacte Alternance ». 

Qu’est-ce que le Pacte Alternance
En juin 2010, des grands groupes et des organisations professionnelles, dont la CGPME, le MEDEF, SYNTEC NUMERIQUE et le GIFAS, ont créé l’association Pacte PME dans le but d’aider les PME à devenir fournisseurs puis partenaires de grands groupes.
Pour se développer plus rapidement, les PME ont besoin des compétences que l’alternance peut leur apporter. Mais elles souffrent souvent d’une attractivité inférieure à celle des grandes entreprises établies.
Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, et l’association Pacte PME créent donc un Pacte Alternance par lequel les grands groupes s’engagent à :

– aider les PME, dont leurs fournisseurs, à accueillir des apprentis et des alternants,
– mettre des alternants formés à disposition des PME.

De leur côté, les PME bénéficiaires s’engagent à fournir un cadre structuré aux alternants.