Archives de Tag: collège

Un bon résumé de l’alternance au collège ? A la façon humoristique

Par défaut

Un peu d’humour en ce début de mois de décembre glacial… Une vidéo trouvée sur Tébéo (TéléBretagneOuest), brève de trottoirs du 21/11/2014

 

 

La loi sur la refondation de l’école de la République risque d’accroitre le nombre d’élèves décrocheurs

Par défaut

Selon les associations familiales de Vendée (Point de vue publié dans le journal Vent de familles, mars 2013) :
(…) Au détour du chemin, on découvre que cette loi supprime la possibilité, pour un jeune qui sort de 3ème, de rentrer en apprentissage s’il n’a pas 15 ans.
Jusqu’à présent, la loi permettait aux jeunes âgés d’au moins quinze ans au cours de l’année civile de souscrire un contrat d’apprentissage s’ils justifiaient avoir accompli la scolarité du premier cycle (…).
Avec ce nouveau texte : un jeune qui sort de 3ème, même ayant acquis le socle commun et avec le DNB en poche, ne pourra plus entrer en formation par apprentissage avant la date anniversaire de ses 15 ans.
Que font faire ces jeunes qui n’ont pas 15 ans, qui sortent de troisième, qui ont un projet professionnel, qui veulent apprendre un métier (…) ?
Ils seront d’ailleurs de plus en plus nombreux puisque le redoublement va être proscrits. L’apprentissagene serait-il donc réservé, à l’avenir, que pour l’enseignement supérieur ? (…)

Exposé des motifs : projet de loi sur la refondation de l’école

Par défaut

PROJET DE LOI d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République

Extraits de l’EXPOSÉ DES MOTIFS

Section 5 : Les enseignements du collège

L’article 28 prévoit d’abroger l’article L. 332-1, qui précise actuellement le nombre de cycles sur lesquels est réparti l’enseignement dispensé dans les collèges.

L’article 29 modifie l’article L. 332-3 afin de prévoir la mise en place, au collège, d’approches pédagogiques différenciées, ainsi que la possibilité d’y proposer des enseignements complémentaires au tronc commun. Ce n’est qu’en classe de 3ème (et non plus dès la 4ème) que ces enseignements complémentaires peuvent préparer à une formation professionnelle : il s’agit d’éviter tout dispositif qui enfermerait trop tôt les élèves dans une filière.

L’article 30 supprime dans le même but le quatrième alinéa de l’article L. 332-4, c’est-à-dire la possibilité d’aménagements particuliers permettant, durant les deux dernières années de collège, dans le cadre de dispositifs d’alternance personnalisés, une découverte approfondie des métiers et formations ainsi qu’une première formation professionnelle. Il s’agit de réaffirmer le principe du collège unique en conciliant existence d’un tronc commun et nécessité d’une différenciation des approches pédagogiques.

L’article 31 propose de préciser, à l’article L. 332-5, que l’initiation économique et sociale et l’initiation technologique, au collège, incluent une éducation aux médias numériques. Le numérique permet en effet d’accéder à des sources d’information nouvelles, que les élèves doivent apprendre à utiliser.

L’article 32 propose de supprimer le deuxième alinéa de l’article L. 332-6, qui détaille les acquis validés par le brevet, et prévoit de fixer par décret ses conditions d’attribution. L’évolution du socle commun nécessite en effet de repenser le rôle de ce diplôme, qui intervient au terme de la scolarité obligatoire et de l’acquisition théorique du socle.

Section 6 : La formation en alternance

L’article 33 abroge l’article L. 337-3. Il supprime ainsi les dispositions de la « loi Cherpion » du 28 juillet 2011, qui a introduit le DIMA (dispositif d’initiation aux métiers en alternance) pour les jeunes âgés de moins de quinze ans. Cette suppression entérine la suspension décidée à la rentrée 2012. L’article modifie par ailleurs l’article L. 337-3-1 : les formations d’apprentis sont exclusivement réservées aux jeunes de quinze ans ou plus, et doivent leur permettre de poursuivre l’acquisition du socle commun. Il modifie enfin le second alinéa de l’article L. 6222-1 du code du travail afin d’éviter l’apprentissage à quatorze ans en supprimant la possibilité de devenir apprenti pour les jeunes atteignant l’âge de quinze ans « au cours de l’année civile » ou « ayant suivi une formation prévue à l’article L. 337-3-1 du code de l’éducation ».

La loi d’orientation et les enseignements professionnels au collège

Par défaut

Extraits PROJET DE LOI d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République

Article 29

L’article L. 332-3 est remplacé par les dispositions suivantes : « Art. L. 332-3. – Les collèges dispensent un enseignement commun, réparti sur quatre niveaux successifs.

Pour favoriser la réussite des élèves et préparer la suite de leur scolarité, des approches pédagogiques différenciées sont mises en place et des enseignements complémentaires au tronc commun peuvent être proposés. Certains d’entre eux peuvent, au cours de la dernière année de scolarité au collège, préparer à une formation professionnelle. Les lycées professionnels peuvent être associés à cette préparation. Les enseignements complémentaires peuvent comporter des stages contrôlés par l’Etat et accomplis auprès de professionnels agréés. »

Article 33 I. – L’article L. 337-3 est abrogé. II. – Le premier alinéa de l’article 337-3-1 est remplacé par les dispositions suivantes : « Les centres de formation d’apprentis peuvent accueillir, pour une durée maximale d’un an, les élèves ayant au moins atteint l’âge de quinze ans pour qu’ils suivent, sous statut scolaire, une formation en alternance destinée à leur faire découvrir un environnement professionnel correspondant à un projet d’entrée en apprentissage, tout en leur permettant de poursuivre l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture mentionné à l’article L. 122-1-1. »

III. – Au second alinéa de l’article L. 6222-1 du code du travail, les mots : « au cours de l’année civile » et les mots : « ou avoir suivi une formation prévue à l’article L. 337-3-1 du code de l’éducation » sont supprimés.

Des parcours en alternance en 4e et 3e dès le collège

Par défaut

Dans le cadre de la diversification des parcours au collège, le bulletin officiel de l’Education nationale vient de publier deux circulaires datées du 26 août 2011 relatives à la mise en place de parcours en « alternance » dès la classe de 4e.

Pour lire la circulaire sur les dispositifs en alternance pour les classes de quatrième au collège, cliquer sur ce lien.

Pour lire la circulaire sur la classe de troisième préparatoire aux formations professionnelles, cliquer sur ce lien.