Un sondage… encore un me direz-vous ! Pour savoir comment nous réagissons…

[polldaddy poll=3845862]

//

"

  1. Bonjour à tous et toutes
    Je suis tout à fait pour l’alternance mais parce qu’il y a toujours un mais, je déplore que personne -à ma connaissance- n’accompagne les jeunes dans leurs démarches pour trouver une entreprise.
    Je peux donner pour exemple l’expérience que nous avons vécue avec mon fils l’an dernier dans sa recherche d’une entreprise pour sa formation en contrat de professionnalisation en alternance. Nous nous sommes toujours heurtés à la même réponse « pas de contrat de pro, trop cher ». Un nouveau décret vient de paraître donnant aux entreprises les mêmes avantages que pour les contrats d’apprentissage, j’applaudis mais, encore un mais…
    Nous constatons que les structures susceptibles de disposer d’accord avec les entreprises favorables à l’embauche en alternance ne s’occupent que de l’accompagnement des jeunes en contrat d’apprentissage… Chambre de commerce, chambre des métiers, MCEF s’occupent tous des jeunes en apprentissage mais pas de ceux en contrat de pro. Pole emploi et la mission locale sont débordés et n’ont aucun partenariat spécifique dans les métiers de l’énergétique…!
    Comment faire ??? Si quelqu’un a une idée ou des infos, nous sommes preneurs. Nous résidons en Haute Garonne (Toulouse). Merci d’avance pour vos conseils.

    • Bonjour,

      Je sais que le Cnam propose des contrats de pro dans différents secteurs d’activités (commerce, informatique, énergétique ressources humaines, etc). Il est présent à Paris mais également en région, régit sous forme d’association.Pour trouver le centre Cnam le plus proche de chez vous et voir quels secteurs d’activités sont présent, je vous conseille de vous rendre sur le site internet du Cnam. Ces centres de formation accompagnent les jeunes dans la recherche d’entreprise (atelier de recherche d’emploi, entretien individuel de motivation, etc).
      Renseignez-vous mais cela me parait une bonne alternative (les formations proposées vont de Bac+3 à Bac+5, de quoi faire un beau parcours en alternance en alliant théorie et pratique).

  2. Bonjour, une réponse possible, je suis chargée de mission pour un groupement d’employeurs, un GEIQ. En France les GEIQ sont des interfaces entre les centres de formations et les entreprises. Ils recrutent des jeunes pour les mettre à disposition des entreprises et donc, connaissent les entreprises susceptibles d’accueillir un jeune en alternance. Bon à Toulouse, c’est le GEIQ propreté, vert et BTP, mais peut-être ont-ils des pistes intéressantes à vous communiquer.

  3. Alors voir au GRETA de Toulouse.
    J’ai fait appel à leurs services quand j’avais 23 ans, c’est un endroit austère mais efficace.

    Il faut que votre fils deviennent autonome dans sa recherche d’emploi, mais qu’il puisse compter sur ses parents dans les bons et mauvais moments de la recherche

    bon courage

  4. Bonjour et merci à ceux qui ont pu nous donner des pistes. Nous allons les exploiter et vous tiendrons info.
    Cordialement

  5. J’ai un fils de 14 ans qui est entré en maison famille rurales l’an passé… il s’est épanouï et a repri goût aux études… félicitations !
    son frère jumeau entre cette année en centre d’apprentissage
    Ils sont tous deux très heureux d’apprendre leur métier… le premier Paysagiste et le second Boulanger
    Perso, j’entre également en MFR cette année pour me recycler en oléïculture et j’ai 48 ans…

  6. Bonjour, et bravo pour votre blog ! Nous avons le même combat, celui de débarrasser de ses clichés l’apprentissage … Je vous invite à consulter notre site Internet, nous sommes PROMEO Formation, basé sur 8 sites en Picardie et formons des jeunes du CAP au Niveau Ingénieur.

  7. bonjou,
    Je suis actuellement etudiante en france je suis marocaine et je veux rentrer au maroc. et j’aimerais bien si je peux faire l’alternance au maroc aussi ça sera mieux 😉

  8. Bonjour,
    Ma fille est en 1ere aménagement paysager,l’apprentissage se passe trés bien.Ces formateurs de la MFR ou elle suit sa scolarité ,vient de leur dire que les employeurs ne doivent pas dépasser 3 apprentis.C’est vrai?que se passé t-il pour les apprentis en plus?

    • Chaque maître d’apprentissage (employeur ou salarié) peut accueillir simultanément : 2 apprentis ou élèves en classes préparatoires à l’apprentissage / DIMA + 1 apprenti redoublant.
      Exemples :
      - un employeur peut être maître d’apprentissage de 2 apprentis.
      - un salarié peut être maître d’apprentissage d’1 apprenti, d’1 redoublant et avoir la responsabilité d’1 élève en classe préparatoire à l’apprentissage.
      Des dérogations individuelles peuvent être accordées par le CODEI. Dans certaines branches professionnelles, les plafonds d’emploi simultanés d’apprentis peuvent être différents. Ces limites sont fixées par arrêté interministériel. C’est notamment le cas pour la coiffure (arrêté du 10 mars 1992) et la pharmacie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s