Le combat pour l’apprentissage n’est pas fini

Par défaut

Interview de Jean-Pierre Boisivon, ancien directeur général de l’Essec, sur le blog du Monde, du 19 novembre 2014

Extraits :  » Le combat pour l’apprentissage n’est pas fini. Il faut aller plus loin. Nous sommes en train de promouvoir de nouvelles formes d’apprentissage. Prenons l’exemple des bacs pro, l’une des principales filières en apprentissage. Les quelque 120.000 jeunes qui obtiennent ce diplôme chaque année par l’apprentissage n’ont pas la possibilité de poursuivre des études par la même voie : ils se retrouvent quasiment bloqués. Il faudrait mettre sur pied une filière complète qui permette à ceux qui en ont les capacités et la motivation de poursuivre leurs études en apprentissage, au besoin jusqu’au master. »

Pour accéder à l’article…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s