L’Education nationale en réflexion sur l’apprentissage

Par défaut

Najat Vallaud-Belkacem est intervenue lors du premier séminaire de l’encadrement de l’Éducation nationale dédié à l’apprentissage, mardi 18 novembre 2014. Le séminaire « Développer l’apprentissage dans l’Éducation nationale » se tient pendant la semaine École-Entreprise, au lycée René Auffray, à Clichy, dans l’académie de Versailles. La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a rappelé que « le développement de l’apprentissage correspond à une volonté forte du gouvernement ». Le président de la République a pour ambition que « tout jeune en apprentissage doit pouvoir être accueilli en entreprise et tous les acteurs concernés doivent se mobiliser pour atteindre l’objectif de 500 000 jeunes en apprentissage en 2017 », tous centre de formation d’apprentis confondus. Pour l’Éducation nationale, l’objectif est de porter à 60 000 le nombre d’apprentis dans les lycées.

Extraits discours de la ministre de l’Éducation :

« D’abord, parce que c’est notre responsabilité d’aider les élèves à s’accomplir et à se réaliser à travers l’école. Or, l’apprentissage correspond au souhait de nombreux élèves et à leur volonté, très jeunes, de se diriger vers certains métiers pour lesquels ils ressentent une véritable vocation. Pour d’autres élèves, l’apprentissage peut leur permettre de devenir ingénieur système, administratrice de base de données, mais ils ne le savent tout simplement pas et c’est notre rôle. C’est notre rôle de les informer du fait que l’apprentissage peut leur donner accès à tous les niveaux de diplômes, y compris aux diplômes d’ingénieur. C’est notre devoir et notre rôle d’adultes, au sein de l’éducation nationale, que de les accompagner dans ce choix.

Nous devons les accompagner dans ce choix à tous les stades de leurs réflexions et de leurs décisions d’orientation, en traitant l’apprentissage à égalité avec les autres voies de formation initiale dans notre discours à l’égard des élèves. Nous devons les accompagner que ce soit au sein de l’apprentissage, dans les CFA ou les UFA, ou au sein de l’enseignement scolaire, deux possibilités qui ne doivent pas être opposées l’une à l’autre et que nous devons considérer avec la même ouverture d’esprit, avec une seule préoccupation : l’intérêt du jeune. Nous devons accompagner les jeunes, ensuite, une fois qu’ils ont fait le choix de l’apprentissage, pour les aider à trouver un maître d’apprentissage. Nous devons les accompagner, enfin, pour assouplir leur année de formation en apprentissage, ce qui nous a conduit par exemple à aménager le calendrier des examens pour organiser deux sessions dans l’année.

La deuxième raison valable de développer l’apprentissage, c’est parce que cela répond à un besoin économique et social. J’ai la conviction que nous pouvons avoir de grandes ambitions pour l’école, nous inscrire dans le temps long qu’est le temps de l’éducation et de la formation, sans suivre les fluctuations ou les modes du marché du travail, tout en étant à l’écoute des besoins en compétences du monde professionnel. Cette conciliation du temps moyen et du temps long est un équilibre délicat à trouver, mais un équilibre possible et, en tout cas de mon point de vue, souhaitable.

Et puis, il y a une dernière raison de développer l’apprentissage : dans un contexte économique défavorable à l’emploi des jeunes pas ou peu qualifiés, l’apprentissage pour les premiers niveaux de qualification (CAP, Bac pro) facilite l’insertion professionnelle des jeunes. Alors soyons pragmatiques, pensons à ce qui est le meilleur pour chaque élève, en faisant du cas par cas : apprentissage pour l’un, enseignement scolaire, en fonction des aspirations pour l’autre. Là non plus, n’opposons pas apprentissage et enseignement scolaire. Ce sont deux voies qui utilisent l’une et l’autre l’alternance et qui conduisent l’une et l’autre à la qualification, qui conditionne l’accès à l’emploi de nombreux jeunes. »

Pour accéder au discours de la ministre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s