Des étudiants en stages critiques

Par défaut

Libération s’intéresse enfin au sort des stagiaires…

Un article de Véronique SOULÉ dans l’édition papier de ce mardi 28 octobre 2014 (en édition abonnée sur le site web)

Les élèves des filières du travail social ont du mal à trouver des structures qui les accueillent. Motif : celles-ci n’ont pas le moyen de les payer, comme l’oblige désormais la loi.

Ce n’est pas le tout de faire des lois, aussi bonnes soient-elles. Encore faut-il s’assurer qu’elles soient applicables sur le terrain. La réglementation sur les stages, visant à limiter les abus, pose aujourd’hui de sérieux problèmes aux étudiants en travail social. Alors que les stages sont obligatoires dans leurs formations, beaucoup n’arrivent pas à en trouver, les associations n’ayant pas les moyens de les payer.

Après Montpellier et Clermont-Ferrand, des étudiants ont manifesté à Paris vendredi afin d’alerter les pouvoirs publics.(…)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s