Mobilisation générale pour l’apprentissage

Par défaut

Extraits du discours de François Rebsamen, ministre du Travail au « LAB UPA 2014 » (journées d’échanges et de réflexion) le 23 octobre 2014 :

« J’en viens maintenant au cœur de ce qui m’amène parmi vous aujourd’hui : l’apprentissage. Sur ce sujet, je crois pouvoir dire que l’UPA a été entendue !
Monsieur le président, vous aviez déclaré, lors de la grande conférence sociale « il faut mettre les moyens pour aider les entreprises à prendre des apprentis » :
– La nouvelle aide au recrutement de 1 000 euros destinée aux entreprises qui embauchent un premier apprenti, votée en juillet, sera élargie à tout apprenti supplémentaire. Pour les TPE elle sera, par cumul avec la prime existante, portée à 2 000 euros . Elle s’adresse aux entreprises qui ont conclu un contrat d’apprentissage depuis le 1erjuillet dernier et sera versée par les Régions début 2015. Le Gouvernement va déposer un amendement en ce sens dans le cadre du vote du budget de l’Etat pour 2015.
– Je souhaite rappeler aussi que la loi du 5 mars 2014, qui réforme la formation et l’apprentissage, avait déjà permis une réforme financière garantissant davantage de ressources financières – 300 millions d’euros d’ici 2017 – pour l’apprentissage.

Désormais, le sujet financier est derrière nous et on peut s’attaquer pleinement au nouvel enjeu majeur qu’est la qualité de l’apprentissage.

Vous demandiez une mobilisation générale, elle est là.
Le Président de la République vous a répondu dès le 14 juillet.
Il a présidé une journée de mobilisation sur l’apprentissage le 19 septembre, qui a permis de mettre tous les acteurs d’accord sur un plan d’action visant à renforcer la qualité de l’offre d’apprentissage.
Cette journée a montré une réelle attente de l’ensemble des acteurs et un désir fort d’avancer concrètement et rapidement ; Le relevé de décisions, remis à l’issue de cette journée, décliné par un programme de travail précis, traduit cette volonté unanime et des mesures sont déjà à l’œuvre. Notamment, je souhaite faire avancer le sujet des conditions d’emploi des apprentis mineurs. Je saisirai très prochainement le comité d’orientation des conditions de travail (COCT) afin de proposer des évolutions qui répondent à vos besoins et à ceux des jeunes tout en maintenant le niveau de protection actuel.
Vous êtes, avec l’UPA, avec le réseau des chambres de métiers et d’artisanat, pleinement associés à la démarche.
Pour soutenir l’effort, j’ai lancé au début de ce mois une campagne de communication pour valoriser l’apprentissage.
Mais surtout, et c’est le titre de cette journée, l’enjeu c’est de « donner envie ».
Vous répétez souvent que l’apprentissage n’est pas une filière destinée aux élèves « en échec », et vous avez raison de le faire. L’apprentissage, c’est une voie qui a fait la preuve de sa réussite, et d’abord dans vos métiers. Vous êtes les meilleurs ambassadeurs de l’apprentissage, au-delà même de vos métiers.
L’apprentissage est de plus en plus reconnu, dans de nouveaux secteurs, et même dans l’enseignement supérieur et, s’il ne faut pas relâcher l’effort, il faut bien être conscient que c’est une vraie victoire pour vous qui militez pour l’apprentissage depuis toujours. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s