L’alternance en droit, une opportunité d’insertion professionnelle

Par défaut

Article publié le lundi 28 avril 2014 sur le site http://www. village-justice.com
Longtemps, la notion de professionnalisation a été étrangère aux universités françaises et plus particulièrement aux facultés de droit.
Mais, à l’ instar de ce qui se fait depuis de nombreuses années dans la formation privée, les facultés de droit réagissent et favorisent la professionnalisation de leur cursus en proposant de plus en plus de formations en alternance. Elles souhaitent apporter aux étudiants bien plus

La professionnalisation des cursus universitaires a notamment débuté en 2002 avec la réforme dite LMD ( pour Licence- Master- Doctorat) qui a harmonisé les cursus universitaires au niveau européen.
Dès la licence, les étudiants quelque soit leur domaine d’apprentissage, peuvent intégrer des licences professionnelles, puis à partir du Master II, ils ont le choix entre le « master professionnel » durant lequel ils auront à effectuer un stage en entreprise et rédiger un rapport d’entreprise et le « master recherche » à l’issu duquel les étudiants produiront un mémoire.

Et l’alternance dans tout ça ? C’ est un autre outil de la professionnalisation des diplômes d’étude supérieure.

L’alternance favorise l’employabilité des jeunes diplômés.

L’alternance a le vent en poupe et la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et la démocratie sociale adoptée en mars 2014, ayant pour objet d’inciter le plus grand nombre d’entre eux à suivre une formation dans un contexte professionnel, favorise son développement.
Des facultés de droit comme la FLD de Lille ont la volonté de favoriser le niveau d’employabilité de leurs étudiants.
Bien mieux que les stages de fin d’études proposés lorsque les étudiants choisissent un master professionnel, l’alternance permet une immersion de longue durée dans le monde de l’entreprise.
L’alternance répond au besoin de l’étudiant d’acquérir de l’expérience professionnelle tout en se formant et répond également aux entreprises qui souvent se plaignent de l’inadéquation entre les savoirs (trop théoriques ) des jeunes diplômés et les besoins réels de l’entreprise.

De façon générale, l’alternance favorise l’employabilité des jeunes diplômés. Leur insertion professionnelle est facilitée et plus rapide. Finie l’idée (fausse) que l’université est une usine à chômeurs ! (…)

Pour lire l’article…

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s