Les paradoxes de la République : un rapport qui vante les relations école-entreprise et dans le même temps une proposition de loi sur les stages qui complexie l’accueil des jeunes !

Par défaut

Extraits : RAPPROCHER L’ENTREPRISE DE L’ÉCOLE
Bien que quelques progrès aient été réalisés ces dernières années, les rapports entre l’école et l’entreprise restent parfois difficiles, voire antagonistes, souvent empreints d’incompréhension mutuelle.
Quelques initiatives permettent à des collégiens, à des lycéens, et à leurs enseignants de partir à la découverte de l’entreprise à travers diverses actions de sensibilisation sur l’ensemble du territoire. Ce qui va dans le bon sens mais ne suffit pas.
Il importe aujourd’hui de faire découvrir à l’élève, dès l’école, les multiples facettes de la vie de l’entreprise, ses dimensions économique, sociale et humaine ; de lui transmettre le goût d’entreprendre ; de lui donner une vision plus claire du tissu socio-économique et de lui permettre de mieux appréhender ses choix professionnels futurs.
Il ne s’agit pas de se substituer aux missions fondamentales de l’école, mais de trouver et de formuler des démarches de complémentarité entre ces deux acteurs essentiels que sont l’école et l’entreprise.
Et ce, avec un objectif commun : aider les jeunes à construire leur avenir dès l’école et former des citoyens pour qu’ils puissent s’intégrer socialement et professionnellement, car l’inclusion est essentielle au développement de chacun et à la réussite de l’entreprise.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s