« Être et savoir », un documentaire de Josiane Maisse qui nous fait découvrir le monde de l’alternance

Par défaut

Alors que va s’ouvrir la 21ème édition du salon de l’apprentissage et de l’alternance à Paris, du 17 au 19 janvier, «Être et savoir »(1) nous plonge, à sa façon, dans le monde concret de l’alternance, porte un regard lumineux sur la jeunesse, donne une image positive des formations sanitaires et sociales et présente une autre façon d’apprendre…

Le documentaire de Josiane Maisse, dont l’avant-première a eu lieu à l’automne dernier, est le 4ème volet d’une collection « Du Cœur… à l’ouvrage » produite par l’association « Les Deux Mémoires ». Après avoir donné la parole aux assistantes maternelles, aux auxiliaires de vie, aux aides à domicile, la collection s’intéresse aux jeunes qui choisissent de s’engager dans la filière professionnelle du service à la personne, en particulier auprès des personnes âgées.

À travers les portraits de plusieurs d’entre eux inscrits dans un cursus de Bac pro Services à la personne et au territoire (SAPAT) à la Maison familiale rurale de Loches en Indre-et-Loire, Josiane Maisse met en lumière quelques-uns des grands principes d’une « éthique pédagogique d’attention » fondée sur la valorisation de l’expérience individuelle et sa singularité positive.
« Une collection qui entend replacer la question de l’humain au cœur des pratiques professionnelles » explique la réalisatrice. Une vision qui s’accorde parfaitement avec les principes du mouvement des Maisons familiales rurales engagé pour une école renouvelée et pour lequel les aspects humains sont essentiels.
Josiane Maisse a été séduite par l’approche éducative des Maisons familiales et sensible au rôle d’accompagnateur des formateurs auprès des jeunes, à leurs capacités à les mobiliser et à la façon respectueuse et dynamique dont ils le font. Son film fait donc indirectement leur promotion et la promotion de l’alternance.

Mais au-delà des images qui présentent une Maison familiale, c’est un autre regard sur la jeunesse que porte la réalisatrice… Un regard bienveillant qui nous fait réfléchir plus largement à la problématique de l’école, à la transmission des connaissances, à la place des jeunes dans la société, à leur reconnaissance sociale.
Cynthia, Angélique, Giovanni, Emmanuel… aux parcours scolaires parfois chaotiques, évoluent au fil du temps, acquièrent de la maturité, prennent progressivement des responsabilités, s’impliquent, se transforment au contact de leurs proches : parents, formateurs, maîtres de stage…
Le documentaire montre des jeunes volontaires qui portent une grande attention aux autres… à l’opposé des idées reçues trop souvent véhiculées à leur endroit.

Pour visionner le documentaire : https://vimeo.com/84201890

(1) Être et Savoir, 2013, 45 mn, production Les Deux Mémoires, réalisation Josiane Maisse

L’association « Les Deux Mémoires » : Un groupe de professionnels issus du cinéma et de la télévision ambitionnent de constituer une collection d’archives audiovisuelles fondée sur la sauvegarde de la richesse de l’expérience de chacun, considérant le travail comme un ensemble de savoirs et de pratiques qui composent un pan essentiel du patrimoine de nos contemporains que l’UNESCO a baptisé en 1993 le patrimoine immatériel.
http://www.lesdeuxmemoires.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s