« Il faut qu’on les garde » : Stéphane Le Foll, à propos des 4e et 3e de l’enseignement agricole

Par défaut

L’enseignement agricole doit encore s’adapter aux besoins des élèves et aux évolutions de l’agriculture (S. Le Foll), article paru dans http://www.touteduc.fr le mercredi 4 septembre.

« il faut qu’on les garde », s’exclame Stéphane Le Foll à propos des classes de 4ème et de 3ème des lycées professionnels agricoles. Le ministre de l’Agriculture était, ce 4 septembre au lycée agricole privé de Maule (Yvelines). C’était l’occasion pour lui d’affirmer ses priorités, au premier rang desquelles la lutte contre l’échec scolaire et ces jeunes qui viennent chercher « un peu de soutien et d’accompagnement » et qui se mettent à travailler quand ils les ont trouvés. Et si l’enseignement agricole dispose de quelques moyens supplémentaires, « on peut faire encore beaucoup mieux » en adaptant l’offre « aux attentes et aux besoins des élèves ». Il s’agit d’être « compétitifs dans l’économie mondiale », mais aussi « performant écologiquement ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s