Un trimaran « Cap Alternance » en 2014 dans la Route du Rhum

Par défaut

Opcalia embarque avec Marc Thiercelin, article publié le 30 août sur le site www.nautisme.lefigaro.fr

C’est dans les allées d’HEC Paris, en plein cœur des Universités du MEDEF, qu’Opcalia, organisme paritaire collecteur agréé, et Marc Thiercelin ont annoncé la création du fonds de dotation « Cap Alternance », visant à mieux promouvoir et valoriser l’alternance en France.

« Le sujet principal de ce fonds est de participer à la valorisation et à la promotion de l’alternance sous toutes ses formes en France, que ce soient des contrats de professionnalisation ou des contrats d’apprentissage, nous explique Yves Hinnekint, directeur général d’Ocpalia. Aujourd’hui, l’alternance est encore perçue comme une solution par défaut et non comme une voie noble par les parents, les jeunes et les entreprises ».

Marc Thiercelin et son maxi trimaran, l’ex-Oman Air-Majan de Sidney Gavignet, seront les ambassadeurs de ce projet à vocation sociétale mais également le vecteur de nombreux évènements dans les ports et les villes de France pour mobiliser les forces de l’alternance sur chaque territoire et promouvoir les filières professionnelles et les métiers. « Opcalia souhaite, parmi ses initiatives, participer à l’aventure de Marc Thiercelin sur la Route du Rhum en 2014. Nous allons mobiliser notre réseau d’adhérents, qui compte quelque 100.000 entreprises, et leur proposer d’embarquer dans l’aventure via un dispositif de financement participatif, poursuit-il. On estime pouvoir mobiliser entre 3 et 4 M€, qui seront destinés aux actions que le fond souhaite porter, et dont fait partie le trimaran. On a également d’autres projets, tels que la création d’une plateforme en ligne de mise en relation entre les jeunes et les entreprises, ou encore la création du championnat de France des réussites de l’alternance ». En outre, la préparation du trimaran qui portera les couleurs du fonds de dotation fera appel à des centaines de salariés, dont près de 30% de jeunes en alternance et bénéficiera de l’expertise d’une filière intégrée, qui regroupe 130 entreprises françaises. A noter que le fond de dotation n’interviendra pas dans la remise en état du bateau. « Ce n’est pas du sponsoring. C’est Marc qui gère cet aspect. Nous l’accompagnons dans ses démarches », rappelle Yves Hennekint.

Pour accéder à l’article…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s