Nous devons faire en sorte que la formation professionnelle soit dirigée prioritairement vers les jeunes

Par défaut

Extraits du discours de François Hollande, président de la République, à Blois le lundi 4 mars 2013 :

« Que dire de notre système de formation professionnelle ?
D’abord il représente 32 milliards d’euros. C’est important. C’est une somme que les entreprises, pour beaucoup, acquittent ou que l’Etat dépense. Ça mérite donc une évaluation. Cet investissement nécessaire, on le sait, ne donne pas toujours les résultats qui sont attendus.
Pourquoi ? Parce que notre dispositif apparaît complexe, il l’est, parce que même pour les professionnels, ce n’est pas facile de s’y retrouver. Il est cloisonné, chacun restant dans ses compétences et parfois faisant doublon et puis il est inégalitaire. Quelques illustrations : l’offre de formation est trop concentrée sur les salariés qui eux-mêmes sont souvent les plus hauts dans la hiérarchie sociale et insuffisamment sur les demandeurs d’emploi. Les demandeurs d’emploi, les chômeurs représentent 13% de la dépense totale de formation, alors qu’on pourrait se dire que c’est vers eux qu’il faudrait faire l’effort le plus important et pas simplement, même si c’est nécessaire, pour adapter les qualifications des salariés qui ont déjà un emploi. On s’aperçoit aussi que ce sont les salariés des grandes entreprises qui en bénéficient le plus, trois fois plus, que les salariés des TPE alors que ce sont souvent ces salariés-là qui auraient le plus besoin de pouvoir améliorer encore leurs qualifications ou valoriser leur expérience.
Alors si nous sommes conscients de ces faiblesses, même s’il y a aussi des éléments de force que je veux souligner, car il y a heureusement des dispositifs qui marchent bien, nous devons nous donner un objectif là encore : faire que la formation professionnelle soit dirigée prioritairement vers les jeunes, notamment les jeunes peu ou pas qualifiés, vers les travailleurs précaires – souvent des femmes – vers les salariés de plus de cinquante ans qui peuvent être mis de côté pour longtemps et qui vont représenter un coût très important pour la société et pour eux-mêmes ; et enfin, nous devons orienter le système de formation vers les demandeurs d’emploi. »

Pour lire le discours en entier…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s