L’alternance doit être appréhendée comme un levier de l’innovation

Par défaut

« Il n’y aura pas de nouveau pacte social en France autour de la valeur travail sans une réhabilitation et une refondation de notre système de formation professionnelle comme interface de l’éducation avec l’économie. Il n’y aura pas d’avancée démocratique en matière d’éducation et de formation sans que le monde du travail soit concerné. De ce point de vue, l’alternance doit être appréhendée comme un levier de l’innovation en matière de formation professionnelle, de qualité du travail et de dialogue social, et non pas être réduite à une simple mesure politique de l’emploi parmi d’autres… »

Paul Santelmann, responsable de la prospective à l’AFPA, Education permanente, n°190, mars 2012, page 114.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s