Le rôle de la formation dans les contrats aidés est fondamental pour accéder à l’emploi

Par défaut

Extraits page 85, rapport de la Cour des comptes « Marché du travail : face à un chômage élevé, mieux cibler les politiques » publié le 22 janvier 2013.

« Bien qu’encore provisoires et à confirmer, ces résultats sont conformes aux conclusions de différentes études sur l’efficacité des contrats aidés antérieurs aux plans de cohésion sociale35. Alors que les dispositifs évalués ont pu différer selon les générations de contrats aidés (ancien CIE, contrat emploi solidarité, Sife pour le 1er panel ; CIE et CAE pour le second panel), les résultats obtenus convergent sur trois points :

  • si l’on compare à ceux du secteur non marchand, les contrats aidés du secteur marchand sont plus souvent un tremplin vers l’emploi stable ;
  • les contrats aidés de courte durée, qu’ils prennent place dans le secteur marchand ou non marchand, ne facilitent pas l’accès à l’emploi stable ;
  • le rôle de la formation et de l’accompagnement, au sein du dispositif de contrat aidé, est favorable à une issue positive. »
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s