L’alternance mérite mieux que des jugements à l’emporte-pièce et des mesures conjoncturelles

Par défaut

Il me semble que le temps est venu de regarder si l’alternance a, dans ses conceptions et ses mises en œuvre, les moyens de devenir un modèle théorique à côté des autres systèmes éducatifs ou courants pédagogiques.
Je ne sais pas si l’idéal pédagogique d’une époque exprime avant tout l’état de la société à l’époque considérée comme le dit avec brio Émile Durkheim et si notre réflexion sur la formation alternée est le produit d’un déterminisme social ou culturel, ce que je sens, avec une sorte d’intuition primitive, et ce que je sais, par une certaine pratique, c’est que l’alternance mérite mieux que des jugements à l’emporte-pièce et des mesures conjoncturelles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s