1er séance sur la valorisation de l’enseignement professionnel

Par défaut

Dans le  cadre de la concertation pour la refondation de l’école de la République se tenait cet après-midi le premier atelier sur la valorisation de l’enseignement professionnel. Une petite vingtaine d’interventions en majorité faites par les organisations syndicales…

Peut-être à cause de la chaleur, je suis assez effaré par ce que j’ai entendu. Une longue litanie de problèmes (dont certains sont réels) mais bien loin du dynanisme, du sérieux, de l’envie d’entreprendre de la majorité des élèves de l’enseignement professionnel. Heureusement, Jacques Auxiette, Président de la Région des Pays de la Loire, a pris la parole. « Tout n’est pas si morose » a-t-il rappelé à la salle.

Je suis seulement intervenu pour signaler qu’à mon sens et face aux enjeux, l’atelier ne devait pas se contenter d’aborder la question des 700 000 jeunes de l’enseignement professionnel du second degré mais aussi élargir son périmètre de réflexion et se préoccuper des 170 000 jeunes de l’enseignement agricole, des formations médicales ou sociales et de la Jeunesse et des Sports, des sections de Techniciens supérieurs et des DUT et bien sur des apprentis et des jeunes en contrat de professionnalisation soit une cohorte de 2 millions de jeunes. Les différents systèmes ne peuvent plus s’ignorer et faire comme si les uns pouvaient fonctionner en tournant le dos aux autres. A suivre demain…

Publicités

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s