Thierry Repentin à l’AEF : une partie de la jeunesse ne se retrouve pas dans l’enseignement classique, il y a une autre voie possible, celle de l’apprentissage

Par défaut

Entretien de Thierry Repentin, ministre délégué à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage, à l’AEF le 6 juillet (www.aef.info) :

«  Il faut prendre le terme « apprentissage » dans sa signification générique et pas comme désignant un dispositif. Il faut trouver des mots qui parlent. Tout le monde identifie l’apprentissage, la notion d’accompagnement au quotidien alors que l’alternance est déjà un terme technique. La double compétence de mon ministère correspond à l’une des priorités du président de la République qui veut que les dispositifs en faveur de la jeunesse bénéficient d’un portage politique fort. L’idée est aussi d’avoir un impact sur la jeunesse, dont une partie ne se retrouve pas dans l’Éducation nationale et dans l’enseignement classique. Ainsi, nous leur indiquons qu’il y a une autre voie possible en affichant l’apprentissage et la formation professionnelle au sein d’un grand ministère de l’Emploi. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s