Curieuse polémique sur l’apprentissage reprise par la presse

Par défaut

«Nous allons veiller à ce que l’apprentissage soit sous statut scolaire et ne corresponde pas un sous-emploi », aurait affirmé Vincent Peillon sur France Inter le 17 mai. «L’apprentissage à 14 ans était une mauvaise réforme. Cela voulait dire revenir au travail à 14 ans, puisqu’il s’agit d’un contrat de travail».

L’Anaf (Association nationale des apprentis de France) dénonce dans un communiqué diffusé le 21 mai 2012 la volonté du ministre de l’Éducation nationale de faire passer l’apprentissage uniquement sous statut scolaire.

N’est-ce pas aller vite en besogne ? Que voulait dire exactement Vincent Peillon ? Nous comptons sur les journalistes, et non pas seulement sur l’Anaf, pour en savoir plus…

Publicités

"

  1. C’était une réaction légitime partagée par beaucoup d’élus de toutes visions politiques… une incompréhension légitime, reconnue par le ministère, que j’ai eu au téléphone, et qui nous répondent en disant qu’ils ne toucheront pas au statut des apprentis. Vu ce qui a été dit, il était normal d’alerter, on a eu une réponse, tant mieux !
    Je rajoute que l’Anaf a été invitée à travailler dans les mois à venir sur les prochains projets du gouvernement touchant à l’apprentissage. On sera toujours attentif si les projets répondent à cette question :qu’est ce qui est bon ou pas pour les apprentis ? comme on l’a toujours fait !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s