Etre apprenti en formation bois

Par défaut

L’observatoire du métier de la scierie créée par Maurice Chalayer, moniteur à la MFR de Lamure sur Azergues dans le Rhône, en 2003, avec une quarantaine de professionnels a interrogé une centaine d’apprentis âgés de 16 à 21 ans en formation CAP et BP dans un CFA spécialisé dans les métiers du bois. Retrouver ces études et ces publications sur http://chalayer-scierie.chez-alice.fr 

2 jeunes sur 3 éprouvent de la fierté d’être apprentis au point de recommander ce statut à leurs amis (pour moitié). 85 % sont venus par choix. Le fait de quitter le système scolaire traditionnel ou gagner un salaire viennent loin derrière. Les deux tiers trouvent que l’apprentissage est une chance. Il permet de renforcer la confiance en soi et aide à préparer l’avenir mais il demande une grande rigueur. La moitié des jeunes voit le maître d’apprentissage comme un pédagogue et souligne l’importance de la famille, notamment au niveau du soutien financier…

Des jeunes réalistes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s