Réactions négatives à la proposition d’introduire une année d’apprentissage dans le bac pro

Par défaut

Un article de l’AEF du 20 octobre fait le point des réactions suite à la proposition du président de la République d’introduire une année d’apprentissage durant le parcours bac pro.

Pour le Snuep-FSU, il y a là un mépris pour le service public d’éducation, une volonté de siphoner les LP pour alimenter l’apprentissage,… l’objectif  de réduire encore le nombre de professeurs du service public de formation professionnelle initiale sous statut scolaire et de transférer la formation professionnelle initiale aux entreprises.

L’Unsa.-UNSA estime qu’une telle mesure remettrait en cause l’existence même de nombreux lycées professionnels et se traduirait par des suppressions massives de postes d’enseignants.

Pour le SNETAA-FO, cette mesure mettrait en péril l’avenir des élèves, des diplômes nationaux, des personnels, de la voie pro tout entière.

 La FCPE demande à Luc Chatel « qu’il écarte d’emblée cette idée ». « Le président de la République a sans doute oublié que dans un cursus de bac professionnel en trois ans, il y a déjà 22 semaines de stage », souligne la fédération de parents d’élèves.

Publicités

Une réponse "

  1. Pingback: Michel Abhervé » Blog Archive » Rien de neuf dans les annonces niçoises du Président de la République concernant la formation et l'insertion professionnelle des jeunes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s