La recherche d’un contrat d’apprentissage n’est pas toujours un long fleuve tranquille

Par défaut

Pour illustrer cette réalité, vous trouverez ci-dessous des extraits d’un article paru dans le Républicain Lorrain le 21 octobre 2011.
De ce cas très concret, nous voyons l’importance que peuvent jouer les parents dans l’accompagnement de cette recherche, le rôle que devrait avoir l’établissement d’accueil, la frilosité des collectivités territoriales, des services publics et de la fonction hospitalière qui, s’ils ne s’ouvrent pas à l’apprentissage, ne permettront pas aux formations du secteur sanitaire et social de se faire sous ce statut.

On découvre aussi l’inertie du système : pourquoi ne propose-t-on pas à cette jeune fille une seconde professionnelle sous statut scolaire par alternance afin qu’elle puisse avoir un an devant elle pour trouver un contrat d’apprentissage pour intégrer ensuite une première et une terminale bac pro comme apprentie ?

« Depuis l’âge de 14 ans, Léa sait ce qu’elle veut faire. Le déclic est arrivé au détour d’une action du conseil général de Meurthe-et-Moselle dans une maison de retraite. « Léa veut s’occuper des gens et devenir éducatrice auprès de jeunes enfants », explique sa maman, Muriel Gobert…

L’année dernière, l’adolescente s’inscrit dans un dispositif d’initiation aux métiers en alternance, à Toul. Elle alterne semaine à l’école et stage. Du haut ses bientôt 16 ans, Léa se débrouille pour trouver ses stages. En juin, elle valide son brevet avec plus de 14 de moyenne.

L’adolescente décide de poursuivre dans la voie de l’alternance. « Au centre d’information et d’orientation, on nous a parlé du bac professionnel des services à la personne et aux territoires », poursuit Muriel. Les débouchés du diplôme l’intéressent. Au LEGTA, un centre de formation agricole, à Toul, au moment de l’inscription, le directeur explique à Léa qu’elle doit trouver un maître d’apprentissage. Pendant les vacances, elle écrit à toutes les structures qui l’ont accueillie en stage et qui ont loué son engagement. « Elle n’a reçu que des lettres de refus ». Premier coup de bambou sur la tête de cette jeune fille de 15 ans. « Je lui ai remonté le moral en lui affirmant qu’elle trouverait ».

La mère et la fille retournent au CIO, car elles cherchent, quand même, une solution de repli. Elles repartent déprimées. « Devant la forte demande dans le secteur sanitaire et social, il n’y avait plus de place ».

Mais Léa n’abaisse pas sa garde. Elle s’acharne à trouver son maître d’apprentissage. Elle écrit au maire de son village, Bruley. Claude Manet a fait ses comptes. « M’engager sur trois ans me coûtait 20 000 euros, toutes aides déduites. C’est lourd pour ma commune de 620 habitants. En plus, je ne pouvais pas embaucher l’apprentie au terme des trois ans, or c’est le but de la formation ».

Un lundi matin, en cours, Léa s’effondre, victime d’une « crise d’angoisse et de stress ». De guerre lasse, la candidature de la jeune fille est envoyée à la mairie de Nancy. Encore un refus. « La commission a préféré prendre une jeune plus âgée », explique Léa. « Tout cela me fait peur. Une enseignante nous avait expliqué que pour trouver un maître d’apprentissage, il suffisait de chercher dans les pages jaunes ».

« Léa est cassée, dégoûtée. Pour chaque demande, elle se donne à fond », constate sa maman. L’adolescente a de la chance d’avoir des parents qui l’épaulent, ce qui n’a pas été le cas pour une de ses copines. »

Pour lire la totalité de l’article, cliquer sur ce lien.

Publicités

"

  1. Pingback: Même à Toul, chez Nadine Morano, trouver un contrat d’apprentissage relève du parcours du combattant | Le Blog de Michel ABHERVE

  2. Pingback: La recherche d’un contrat d’apprentissage n’est pas toujours un long … | Le coup de Bambou du Pandaranol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s