12 conditions pour réussir une formation alternée

Par défaut

Pour bien commencer la rentrée dans le monde de la formation par alternance, vous trouverez ci-dessous les 12 conditions, à mon sens, nécessaires  pour réussir une formation alternée. Bonnes réflexions !

Des partenaires, acteurs et animateurs de la formation

01. Un terrain d’apprentissage favorable qui permet à la personne en formation de s’engager dans des activités réelles et d’être reconnue comme membre à part entière de l’entreprise.
02. Un maître de stage ou d’apprentissage engagé qui a la volonté de transmettre la passion de son métier et plus globalement d’être à l’écoute des jeunes.
03. Des parents mobilisés qui accompagnent et s’intéressent aux activités réalisées dans l’entreprise, à celle du centre de formation et aux problèmes matériels (transport, sommeil, horaires…).
04. Une équipe éducative soudée qui est capable d’assurer un suivi individualisé et d’assurer une formation par alternance différente d’un enseignement classique.

Une formation conçue pour et par l’alternance

05. Des activités pédagogiques appropriées qui font le lien entre la pratique et la théorie, qui donnent du sens et qui respectent les savoirs populaires et professionnels.
06. Une formation systémique qui est structurée par thème pour faciliter une approche pluridisciplinaire des savoirs.
07. Une formation générale privilégiée qui est associée à la formation professionnelle et à la vie de tous les jours.
08. Une didactique spécifique qui est assise sur la production de savoir à partir du vécu et de l’expérience.

Une organisation appropriée

09. Un rythme d’alternance adapté qui permet à la fois d’organiser des temps passés en entreprise et dans le centre de formation suffisamment longs.
10. Une structure de formation qui facilite l’apprentissage de la vie sociale en collectivité et l’ouverture au monde et aux autres.
11. Des temps de prise de recul qui facilitent l’analyse par rapport à l’entreprise, ses activités et son milieu de vie.
12. Un travail permanent sur la capacité d’entreprendre, la responsabilité, l’autonomie, le professionnalisme et la polyvalence.

Patrick GUES, septembre 2011

Publicités

"

  1. Pratiquant l’apprentissage dans l’enseignement supérieur, je peux être d’accord avec 11 de vos conditions, mais pas avec la troisième qui n’ pas de sens quand on s’adresse à des jeunes plus âgés

    Michel ABHERVE

  2. En êtes-vous sur ? Ne pensez-vous pas que les parents ont toujours envie de savoir ce que font leur enfant ? Quel que soit leur âge ?
    Mais bien évidemment l’accompagnement sera différent entre un jeune de 16 ans, un jeune de 18 ans, de 20 ans ou 24 ans…
    N’en est-il pas de même pour les équipes éducatives ?

  3. Tout à fait d’accord avec Patricg Guès.
    Nous avons eu une réunion avec notre direction ce vendredi pour parler des perspectives d’évolution de la formation individualisée afin de répondre, comme un outil unique, aux ruptures de contrat de nos apprentis. Lorsque j’ai soulevé les problèmes et les motifs liés à ces ruptures autres que celles liés à des pédagogies peut-être inappropriées, notre direction a fait la sourde oreille.
    Pour elle la démotivation des jeunes qui décrochent de l’apprentissage ne semble lié qu’aux méthodes d’enseignement qu’il faut réformer. Je suis coordonnateur d’une section de BTS CRSA (MAI réformé). Sur la section très petite de 10 apprentis en début d’année 3 ont « décrochés ». Le premier 3 semaines après le début de la formation (erreur d’orientation, jeune qui se cherche encore), le 2ème au début du 2ème semestre…de la première année (Psychologie, communication avec les parents, un jeune instable pour lequel je suis resté impuissant), le 3ème à la fin de la 1ère année (Entreprise inapproprié qui n’a pas joué le jeu…). Malgré une discussion avec le tuteur et l’apprenti en entreprise dès le début des problèmes, mes discussion de recadrage avec le tuteur sont restées lettre morte…Le jeune a décroché déçu par l’apprentissage et le comportement de certaines entreprises.
    Pour deux d’entre eux, les parents auraient pu servir à éventuellement à les soutenir mais aucune communication n’ai faite par l’entreprise ou le CFAi en ce sens. Dès que le candidat a 18 ans, il n’y a qu’un seul interlocuteur administratif c’est l’entreprise ! C’est bien dommage

  4. Pingback: 12 conditions pour réussir une formation alternée | Former, Se Former en Alternance | Scoop.it

  5. Pingback: 12 conditions pour réussir une formation alternée

  6. Pingback: 12 conditions pour réussir une formation alternée | FormaDklé Ecole | Scoop.it

  7. Pingback: 12 condiciones para lograr una formación dual efectiva – FP Dual

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s