Projet de loi de finances rectificative : de nouveaux financements pour l’apprentissage

Par défaut

Le projet de loi de finances rectificative adopté le 11 mai dernier par le Conseil des ministres instaure un « bonus-malus » sur la taxe d’apprentissage pour les entreprises de 250 salariés plus et la création d’un compte d’affectation spéciale « Financement national du développement et de la modernisation de l’apprentissage ».

Ces mesures ont pour objectif d’apporter des ressources supplémentaires dans l’optique de l’augmentation du nombre d’apprentis. Elles complexifient encore le financement de l’apprentissage.

Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s