Pour une Ecole nouvelle de l’alternance

Par défaut

Déjà André Geay envisageait une Ecole de l’alternance. Bertrand Schwartz rêvait d’introduire de l’alternance dès la classe de seconde. Et l’Ecole nouvelle, de grands noms l’ont rêvée mais elle a du mal à s’installer. Pourtant, une nouvelle Ecole est déjà en marche à travers les pratiques d’alternance. Je l’ai rencontré – comme d’autres – dans les Maisons familiales rurales, avec les Compagnons, dans certains Centres de formation d’apprentis, dans  quelques Lycées professionnels et même au Conservatoire des Arts et Métiers ou dans des sections universitaires ! Pleine d’impertinence, se remettant sans cesse en cause, hérétique aux yeux du plus grand nombre, à la recherche d’une culture renouvelée, d’un nouvel humanisme, elle trace sa route, buttant sur les barrières élevées d’un monde frileux. Or, ce qui compte en matière d’éducation, c’est l’anticonformisme dont nous devons faire preuve, notre capacité à imaginer un changement total.

Si nous avons un tant soit peu du courage, un tant soit peu le sens de l’honneur et du devoir, il doit être possible de créer une véritable Ecole nouvelle de l’alternance au profit des jeunes, des familles, des professionnels et du pays pour résoudre ses problèmes d’éducation, d’économie et de cohésion sociale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s