Accompagner un jeune n’est pas à la portée de tout le monde

Par défaut

Extrait de l’entretien de Jean Lardin, président de l’UPA, à l’AEF du jeudi 13 janvier 2011.

« Par ailleurs, toutes les entreprises n’ont pas la capacité de former des jeunes en apprentissage. En effet, pour former, il faut maîtriser son métier, il faut en avoir envie, il faut en avoir le temps. Nous savons qu’un chef d’entreprise artisanale passe un tiers de son temps normalement dédié à la production à s’occuper de son apprenti. Bref, accompagner un jeune, ce n’est pas à la portée de tout le monde. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s