Fin des aides temporaires à l’alternance

Par défaut

Au 31 décembre prendront fin les aides spécifiques que le gouvernement avait pris en 2010 pour soutenir l’embauche des apprentis ou pour favoriser la signature des contrats de professionnalisation.

Il reste tout de même des avantages non négligeables pour les entreprises dans le cas de la signature d’un contrat d’apprentissage. Rappelons-les rapidement :

  • Exonération des cotisations sociales (sauf accident du travail),
  • Indemnité compensatrice forfaitaire versée par la Région (1000 euros),
  • Crédit d’impôt,
  • Non prise en compte des apprentis dans les effectifs de l’entreprise (pour les calculs de seuil et les diverses réglementations). 
Publicités

"

  1. Oui, les avantages financiers ne sont pas à négliger, surtout pour de petites entreprises (en fait ce sont les grandes qui en profitent), mais un jeune apprenti n’est pas « un objet de transaction ».
    Avoir un apprenti c’est aussi:
    – Transmettre son savoir-faire et permettre la pérennité de son métier, et quelques fois plus tard de son entreprise.
    – Une occasion journalière de se questionner sur ses pratiques puisqu’il faut les expliquer, les faire acquérir.
    – Donner sa chance à un jeune comme d’autres nous ont donné une chance (ou au contraire nous l’ont refusée). C’est le faire accéder progressivement à l’autonomie, à l’âge adulte.
    – Permettre à des jeunes pour lesquels l’école ne réussit pas toujours à apprendre de façon plus concrète.
    – Donner une image positive de son entreprise, de son métier, du Monde du travail…. si on s’y prend bien.
    – Mobiliser les collègues autour de l’intégration et de la formation professionnelles du jeune, ce qui est aussi formateur pour eux, et facteur de cohésion dans l’équipe.
    – Rester en contact avec des centres de formation (C.F.A.), et donc se tenir au courant des dernières techniques.
    Ce peut être aussi, pourquoi pas, le sentiment de participer à la vie économique et sociale de son pays autrement qu’en recherchant des subventions. Beaucoup de maîtres d’apprentissage et de tuteurs se disent fiers d’avoir formé des jeunes et de les voir réussir. On aimerait bien, certainement que d’autres patrons s’occupent bien de nos propres enfants s’ils avaient envie d’apprendre un métier, Non ?

  2. Pingback: Conseil pour trouver une entreprise en alternance (conseil 2) « Etudiante en alternance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s